Tendances pour 2024

Editorial
Édition
2024/01
DOI:
https://doi.org/10.4414/phc-f.2024.1335843657
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2024;24(01):1

Publié le 21.12.2023

Stefan Neuner-Jehle Rédacteur en chef Primary and Hospital Care
Chère lectrice, cher lecteur,
Dans cet éditorial de la nouvelle année, je vous souhaite avant toute chose beaucoup de succès dans vos activités privées et professionnelles pour 2024. Que cette année soit synonyme de santé et de satisfaction, avec de nombreux moments de joie! Quel privilège compte tenu de tout ce qui se passe dans le vaste monde.
Quels sont les objectifs que se sont fixés la rédaction et l’équipe éditoriale de Primary and Hospital Care pour 2024? Nous voulons continuer à bien informer et à former, à fournir des aperçus dans les domaines de la recherche et l’enseignement, sans oublier d’ajouter une pincée de politique et de réagir aux tendances, voire peut-être de les lancer – et ceci avec une touche personnelle et une bonne dose de réflexion. Un mélange digeste qui reflète la diversité de notre discipline et répond, espérons-le, aux besoins des lectrices et lecteurs.
Venons-en aux tendances: Au printemps, nous allons aborder le thème essentiel de la relève dans un dossier spécial. Les éléments clés de la promotion de la relève en médecine de famille sont connus – de bons rôles modèles, des conditions de travail équitables assurant la compatibilité entre vie privée et vie professionnelle, une exposition précoce aux côtés attrayants de la profession plutôt que de se lamenter sur la pénurie de médecins de famille, la charge de travail et les tarifs inéquitables. Mais comment la politique sanitaire, et nous tous, pouvons-nous y contribuer? Y a-t-il un espoir? Que nécessite le succès des approches prometteuses? Existe-t-il un «Masterplan pour la médecine ambulatoire» réaliste? Ou devons-nous nous préparer à soigner nos patientes et patients bien au-delà de 70 ans (comme beaucoup le font déjà, à ma grande admiration)?
Un autre dossier spécial est prévu pour l’hiver, qui traitera de la numérisation en médecine. Qu’adviendra-t-il après l’échec cuisant du dossier électronique du patient? La Suisse disposera-t-elle un jour de canaux de communication numériques établis dans l’ensemble du pays en faveur d’un accompagnement interprofessionnel des patientes et patients et d’une surveillance des données tenue de renforcer la qualité? Quelle influence l’intelligence artificielle aura-t-elle sur notre métier? Les prochains articles que vous lirez dans Primary and Hospital Care seront-ils rédigés par ChatGPT ou avec son aide? Cela serait-il une mauvaise ou finalement une bonne nouvelle?
D’autres tendances se profilent déjà sur notre horizon mental: Discrimination et inclusion ou encore Vieillir bien. Ces tendances ne sont peut-être pas inédites, mais hautement pertinentes et controversées, et des solutions créatives sont attendues. Vous souhaitez participer aux discussions et apporter votre contribution? Devenez vous-mêmes acteurs et faites-nous part des tendances que vous percevez dans notre discipline et sur lesquelles vous voulez en lire davantage dans Primary and Hospital Care. Ou avez-vous, par simple intérêt, approfondi un aspect particulier de la médecine interne générale? Alors partagez vos connaissances avec d’autres lectrices et lecteurs et contribuez ainsi au futur succès de Primary and Hospital Care. Car, comme l’a formulé Barack Obama (merci pour la proposition, ChatGPT!):
«Chacun d’entre nous peut changer le monde. Ensemble, nous pouvons l’améliorer.»
Un dernier détour mental: il reste à espérer que cette maxime ne s’applique pas uniquement à notre petit monde journalistique et médical, mais aussi aux efforts de paix aux frontières extérieures de l’Europe.
Prof. Dr. med. Stefan Neuner-Jehle
Institut für Hausarztmedizin Zürich
Pestalozzistrasse 24
CH-8091 Zürich
stefan.neuner-jehle[at]usz.ch

Avec la fonction commentaires, nous proposons un espace pour un échange professionnel ouvert et critique. Celui-ci est ouvert à tous les abonné-e-s SHW Beta. Nous publions les commentaires tant qu’ils respectent nos lignes directrices.