Coaching administratif
Miniatures du médecin de campagne

Coaching administratif

Réflexions
Édition
2024/02
DOI:
https://doi.org/10.4414/phc-f.2024.1331884057
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2024;24:1331884057

Publié le 07.02.2024

Ce n’étaient pas les patientes et patients, ni le personnel, ni les collègues du cabinet de groupe, c’était le travail administratif. Les registres, les lettres, les rapports d’assurance, toute cette paperasse. Elle avait l’impression que les autres en venaient à bout plus vite et plus facilement. Elle s’est sentie soulagée en apprenant, à la réunion d’équipe suivante, que tout le monde était dans la même situation. Il a été décidé de traiter le thème à l’aide d’un coaching administratif. Quelques séminaires organisés l’après-midi permettraient d’apprendre comment remplir les dossiers de patient et rapports d’assurance de manière rationnelle. La première leçon était de ne pas laisser les dossiers en suspens s’accumuler. L’accomplissement des tâches administratives devait avoir sa place au programme du jour et ne pas être repoussé à minuit ou à la fin de semaine. Leur initiative avait déjà porté ses fruits. Le thème était devenu public. Tout le monde se demandait pourquoi ce sujet n’était pas traité comme la remise à niveau dans le domaine de l’échographie ou du traitement antibiotique au cabinet.
Edy Riesen
© Stokkete / Dreamstime
Edy Riesen
edy.riesen[at]gmx.ch