Dix ans d’engagement dans la politique professionnelle

Une équipe pour mfe, la pédiatrie et les tarifs

Actualités
Édition
2023/12
DOI:
https://doi.org/10.4414/phc-f.2023.1313326066
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2023;23(12):(12):359-362

Publié le 06.12.2023

Tête pensante…
Pionnière motivée…
Écrivain talentueux…
Innovatrice créative…
Combattant et travailleur acharné…
Ce ne sont que six expressions parmi tant d’autres pour décrire nos membres du Comité de longue date Heidi Zinggeler Fuhrer et Rolf Temperli
Le 3 mai 2013, tous deux ont été élus au Comité de mfe par les délégués. Il se sont imposés contre d’autres candidatures lors d’une «bataille électorale». Tous deux ont apporté une grande expérience en politique professionnelle de Médecins de l’enfance Suisse et s’engagent personnellement dès le début notamment pour le secteur des tarifs, l’association et les préoccupations de la pédiatrie. En même temps, ils assurent la responsabilité du ressort Tarifs complexe, mais existentiel pour notre association et nos membres, où ils ont établi des conditions cadres décisives (cf. encadré 1).
Ce qu’il faut savoir: Dans le domaine tarifaire, il convient en premier lieu d’empêcher les dégradations sous la pression des coûts du système de santé. Telle est la réalité politique. Durant la période sous Heidi Zinggeler Fuhrer et Rolf Temperli, mfe a réussi, en collaboration avec d’autres partenaires, à protéger la médecine de famille et de l’enfance d’interventions massives et à obtenir des exceptions explicites pour la MIG / pédiatrie concernant de nombreuses mesures (notamment la maîtrise des coûts).
Cette prise de position de la médecine de famille et de l’enfance est le fruit d’un long travail en politique et communication, qui a été considérablement influencé par Heidi et Rolf. Le fait que mfe est perçu par les médecins, les partenaires tarifaires et les autorités comme une association compétente, fiable et constructive dans les questions tarifaires est en grande partie dû à leur engagement de longue date.
Le 23 novembre 2017, Heidi Zinggeler Fuhrer a été élue Vice-présidente, représentant, sous cette fonction, notre association au sein de nombreuses instances. Dans cette position, mais aussi précédemment, Heidi s’est également investie pour l’association dans diverses campagnes, initiatives (médecine de famille et enfants sans tabac) ainsi que plusieurs manifestations médiatiques. Elle s’est en outre attelée avec grand enthousiasme au thème délicat des avantages matériels des membres et a créé le ressort «Prestations et événements».
Conformément à la restriction de mandat prévue dans les statuts, tous deux auraient officiellement dû se retirer du Comité en 2022. Néanmoins, ils se sont généreusement présentés à la réélection en l’absence de relève. Comme la possibilité de celle-ci semble désormais se profiler, il est temps pour Heidi Zinggeler Fuhrer et Rolf Temperli de nous quitter.
Nous leur adressons un grand merci. Ils se sont engagés durant de nombreuses années en faveur des thèmes essentiels de médecine de famille et de l’enfance, se sont personnellement identifiés aux préoccupations des membres et se sont investis pour le développement durable de notre association.
Les membres, les délégués, le Comité et le Secrétariat les remercient chaleureusement pour ces dix années de collaboration et pour leur fort engagement personnel!

Ressort Tarifs

Sous la direction de Heidi Zinggeler Fuhrer et Rolf Temperli, d’importants progrès ont été réalisés et des pas en arrière évités dans le ressort Tarifs de mfe:
Sous sa prédécesseuse Franziska Zogg et sous l’égide de l’initiative «Médecine de famille» ont été négociés avec succès:
  • supplément médecin de famille dans le TARMED,
  • laboratoire: analyses rapides à de meilleurs tarifs pour le laboratoire de cabinet.
Lors de la deuxième intervention tarifaire du CF 2017/18:
  • nivellement de la valeur intrinsèque quantitative, équivalent à une augmentation pour la MIG et la pédiatrie, pas d’augmentation pour les médecins praticiens et médecins praticiennes
  • mais aussi: diverses limitations (avec toutefois des exceptions ou une plus grande marge de manœuvre à l’égard des cabinets de médecine de famille).
Négociations pour le TARDOC:
  • travail technique minutieux et laborieux concernant les détails d’un nouveau tarif sur de nombreuses années,
  • malgré un fort potentiel de frustration, collaboration toujours constructive et tenace dans l’intérêt des médecins de famille et de l’enfance,
  • excellente représentation FMH interne compétente et documentée des intérêts tarifaires des prestataires de soins de premier recours,
  • négociation des positions pour les prestations non médicales comme exigence essentielle pour les cabinet de médecine de famille,
  • partenaires importants, fiables et compétents au sein de la FMH ayant un bon sens de la faisabilité (politique).
Renseignements sur les tarifs:
  • réponse compétente à d’innombrables demandes sur les tarifs à mfe,
  • mise en place de cours sur les tarifs dans le cadre de la mfe Academy.
Prises de position / textes:
  • Nombreuses prises de position sur le positionnement politique et la représentation des intérêts.

Quatre camarades se souviennent

Irene Glauser

Défense des soins de premier recours

J’ai rencontré Heidi alors qu’elle était déléguée de mfe. Elle était à l’époque déjà engagée et défendait les intérêts des médecins de famille et de l’enfance. Elle a ensuite été élue au Comité avec Rolf Temperli en mai 2023, où j’ai eu le plaisir de rencontrer Rolf, tout aussi engagé et motivé. Ensemble, Rolf et Heidi ont repris la tête du ressort Tarifs, l’un des plus intenses du Comité. Ainsi, le duo a également dirigé la Commission tarifaire de mfe. Nous y étions toujours informés rapidement et impliqués dans de nombreuses questions tarifaires. Aux côtés de Rolf, elle s’est depuis engagée avec ferveur pour ce thème. À mon sens, les deux se complétaient parfaitement et leur collaboration était excellente. D’abord, le chapitre 40 posait encore un problème pour les médecins de famille. Il a bientôt été évident qu’un nouveau tarif devait être élaboré: TARDOC. Cela a mené à des travaux intensifs avec des réunions, consultations, discussions et e-mails. Ils ont défendu les prestataires de premier recours dans toutes les discussions et négociations. Et ce avec endurance et véhémence. Cela n’était pas toujours facile et souvent aussi frustrant. À l’heure où le TARDOC se faisait attendre, avec de nombreux ajustements qui n’étaient pas toujours en notre faveur – rien ne les a découragés. J’admire leur persévérance, leur inlassable dévouement et leur engagement. Nous devons énormément à Heidi et Rolf.
Heidi, Rolf, je souhaite vous remercier de tout cœur pour toutes ces années d’indéfectible engagement pour un tarif approprié et économique, qui représente pour nous, prestataires de premier recours, une part absolument essentielle de notre travail et de notre rémunération juste. Vous pouvez désormais à nouveau vous consacrer davantage à votre travail d’accompagnement des enfants.
Irene Glauser, membre de la Commission tarifaire et Présidente de mfe ZH
Marc Müller

Duo de choc

Préface:
Depuis la création du Collège de médecine de premier recours en 1994 «destiné à renforcer la médecine de premier recours et améliorer l’influence politique des médecins de famille», nos prédécesseurs ont tenté de concilier les voix politiques des médecins de famille, internistes et pédiatres. Avec pour objectif de pouvoir enfin améliorer le statut politique des prestataires de premier recours et de faire entendre leur voix. Les présidentes et présidents des trois sociétés se sont réunis à plusieurs reprises, mais leurs mécanismes de décisions politiques étaient trop divers pour pouvoir agir rapidement et efficacement au niveau politique. Ce n’est qu’en décidant de séparer les structures professionnelles des sociétés d’une «task force» politique, l’Association des Médecins de famille et de l’enfance Suisse, qu’il a été possible de «libérer» le poids politique des prestataires de premier recours.
La création de mfe a été précédée de longues et parfois difficiles négociations parmi les sociétés de discipline médicale, jusqu’à ce que notre association ait pu être fondée le 17.09.2009, à l’occasion du Congrès Wonca à Bâle.
mfe et les pédiatres
La politique des médecins de famille a fait démarrer la jeune association sur les chapeaux de roue, puisqu’il a fallu soumettre l’initiative relative à la médecine de famille au bout de seulement 6 mois. Durant des débuts frénétiques, les pédiatres ont été représentés au Comité de mfe par Stefan Rupp, Einsiedeln. En sa qualité de «conscience pédiatrique», il a défendu les intérêts des pédiatres notamment lors des discussions autour du «Masterplan»
Il s’est retiré du Comité lors de l’assemblée de printemps des délégués 2013, et Heidi Zinggeler Fuhrer et Rolf Temperli ont été élus pour prendre la relève. Je ne sais pas exactement s’ils savaient à l’époque dans quoi ils se lançaient lorsqu’ils ont accepté de prendre ensemble la direction du ressort Tarifs des mains de Franziska Zogg. Néanmoins, le duo de choc s’est rapidement transformé en experts absolus des questions tarifaires ainsi qu’en participants essentiels au sein de tous les organismes tarifaires de la FMH. Malheureusement, ils auront quitté leur fonction pour l’introduction du nouveau TARDOC sans cesse repoussé, lorsqu’il se retireront à l’occasion de l’assemblée d’automne des délégués 2023, après 10 ans de travail intensif pour le Comité et les tarifs.
Le «duo infernal» a bousculé le service tarifaire de la FMH et défendu avec une énergie incroyable et une persévérance stoïque les positions des médecins de famille et de l’enfance. Ils méritent pour cela les meilleurs remerciements de tous les médecins de famille et pédiatres!
Au sein du Comité de mfe, Heidi et Rolf ont défendu les intérêts de la pédiatrie, tout en gardant un œil sur la médecine de famille et de l’enfance dans son ensemble, comme soins médicaux de base pour les petits et les grands.
Durant ma présidence, mfe se distinguait déjà par des discussions et décisions parfois dures, mais toujours justes et constructives, dans le respect des intérêts de notre profession. Cela a nécessité la participation de tous: médecins de famille et pédiatres. Charme féminin et persévérance masculine, ou parfois l’inverse, sont alors requis…
Merci Heidi, merci Rolf! Vous avez contribué à écrire l’histoire de mfe, reposez-vous et observez avec moi le combat de la relève!
Marc Müller, Past-président
Philipp Jenny

Une équipe bien rôdée pour la pédiatrie

Il est inhabituel de rendre hommage à deux membres du Comité en même temps. Je me le permets dans le cas de Heidi Zinggeler et Rolf Temperli, car je n’ai jamais connu d’équipe aussi bien rôdée. Cela rendait la vie facile à nos délégués, il était possible de discuter d’un problème avec Heidi ou Rolf et l’autre en était automatiquement informé.e et ne s’offusquait pas de ne pas avoir été sollicité.e en premier.
Tout a commencé par une discussion avec vue sur le lac des Quatre-Cantons; qui doit succéder à Stefan Rupp? Rolf a ensuite été proposé par pédiatrie suisse. En même temps, le Comité de mfe a aussi nominé Heidi, de sorte que les deux ont été élus ensemble. Ils ont repris la responsabilité du ressort Tarifs sans grandes connaissance préalables, sous la condition de pouvoir le faire ensemble. Comme ils étaient en parfaite harmonie, ils sont parvenus à s’acclimater en peu de temps et à supporter la charge de travail. Ils ont développé de profondes connaissances du système tarifaire. Ils ont accompli beaucoup de choses, même si cela n’est souvent pas visible de l’extérieur.
Pour nous, délégués pédiatriques, ils ont représenté notre point de vue et nos préoccupations au sein du Comité. Cela a renforcé notre position dans mfe. Ils ont aussi montré aux pédiatres en cabinet que mfe était également notre association. Ils ont pour cela inlassablement recueilli les doléances des délégués. Mais les problèmes des médecins de famille n’étaient pas en reste avec eux. Cela s’est surtout manifesté dans le domaine des tarifs.
Même s’ils ont annoncé vouloir se retirer il y a déjà longtemps, ils ont continué, faute de relève, et ajouté un mandat extraordinaire. Cette ère touche désormais à sa fin et nous nous efforçons de trouver des successeuses et successeurs prêts à marcher dans leurs pas.
Au nom des délégués, il ne me reste plus qu’à remercier de tout cœur Heidi et Rolf pour l’excellente collaboration et leur inlassable engagement.
Philipp Jenny, délégué mfe
Philippe Luchsinger

Aperçus Heidi et Rolf

Les aperçus sont des fragments, de petites lueurs, des moments d’une importance particulière. Johann Wolfgang Goethe qualifiait d’aperçu la synthèse entre monde et esprit. Essayons!
Connaissez-vous le centre des congrès Rügel? Toutes les personnes ayant suivi le cours de praticien formateur et praticienne formatrice ont eu le plaisir de se rendre dans ce lieu offrant une vue magnifique sur le lac de Hallwil. L’une des tâches que nous avons dû relever consistait à mener un entretien difficile entre patiente, praticien formateur et assistante médicale à la suite d’un diagnostic manqué. Nous devions regagner la confiance de la patiente. Heidi et moi y sommes parvenus ensemble avec bravoure. Et nous avons beaucoup ri.
Assemblée des délégués de mai 2013 à Emmetten. La première relève de la génération qui a créé mfe, à l’époque encore seulement Médecins de famille et de l’enfance Suisse, était au programme. Des forces plus jeunes devaient remplacer les vétérans Margot Enz, Fränzi Zogg et Stephan Rupp. Une mission très délicate! Les pédiatres avaient d’abord envoyé un homme expérimenté dans la course pour succéder à «Mister Patience». Mais une autre candidate pédiatre chevronnée se tenait prête. Et tous deux ont été élus sans appel: ainsi a débuté le duo HZ/RT! Depuis, Heidi et Rolf n’étaient disponibles pour les besognes de mfe que sous forme de pack double. Il ont en outre choisi le thème le plus complexe: les tarifs! La force concentrée de ce «deux pour un» a réussi à faire du TARDOC une étape clé pour les prestataires de premier recours.
Sportif, ce duo! Chaque fois qu’une retraite du Comité de mfe se déroulait à proximité de l’eau, Heidi profitait de l’occasion. Elle a souvent été vue avec les cheveux mouillés au petit-déjeuner, car elle ne pouvait s’empêcher de nager avant celui-ci. L’attirail de Rolf comporte quant à lui un casque de vélo et une protection contre les intempéries, puisqu’il se déplace à Berne sur deux roues dès que possible. C’est-à-dire presque toujours.
Le pingpong, vous connaissez? Cela n’a ici rien à voir avec le sport, mais avec la rédaction des prises de position, textes et articles de toutes sortes. Rolf pond à un rythme effréné une première, deuxième, troisième version, Heidi y apporte les corrections pertinentes, le résultat final est prêt à être imprimé. Au Comité, nous avons dû apprendre à marquer nos versions pour que l’ordre chronologique des textes puisse être respecté et pour suivre qui a corrigé quoi, quand et où. Nous en avons aussi bien profité en ce qui concerne la grammaire et le style!
Les pédiatres fonctionnent différemment des médecins de famille, les impulsions correspondantes sont essentielles pour notre collaboration au sein d’une association commune telle que mfe. Sur le quai D à Choire, j’ai eu l’honneur de regarder par-dessus l’épaule de Heidi et d’observer comment est organisé un cabinet de pédiatrie, ce que cela signifie de se concentrer sur la tranche d’âges 0 à 18 ans. J’ai par ailleurs eu un aperçu de ce qu’est un grand cabinet pionnier et constaté qu’à partir d’une certaine taille, la complexité augmentait probablement de manière exponentielle.
Dans le travail tarifaire, il arrive que l’on se marche sur les pieds. Toutes les positions ont été passées au crible, y compris celles de la chirurgie de la main.
Notre duo des tarifs a alors constaté que certaines positions étaient soudain devenues plus chères. La demande critique a provoqué une vague d’indignation, cinq secondes plus tard, j’avais le président furieux de la guilde du bistouri au téléphone. Après un premier rendez-vous au sein de la FMH à Olten pour arrondir les angles, une atmosphère glaciale lors des premières poignées de mains, puis les questions concrètes de Rolf, la situation se détend visiblement. Au point même que la délégation des chirurgiens de la main nous remercie.
Ces dix dernières années, nous avons parcouru ensemble un chemin qui se termine ici. J’ai dépeint quelques fragments, il y en a évidemment bien plus. Merci pour les nombreux moments précieux, du monde et de l’esprit, pour mfe.
Philippe Luchsinger, Président mfe
Sandra Hügli-Jost
Chargée de la communication
Médecins de famille et l’enfance
Suisse
Secrétariat
Effingerstrasse 2
CH-3011 Berne
Sandra.Huegli[at]hausaerzteschweiz.ch

Avec la fonction commentaires, nous proposons un espace pour un échange professionnel ouvert et critique. Celui-ci est ouvert à tous les abonné-e-s SHW Beta. Nous publions les commentaires tant qu’ils respectent nos lignes directrices.