Anamnestique: Un thé aux effets secondaires

Spots
Édition
2020/01
DOI:
https://doi.org/10.4414/phc-f.2020.00950
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2020;20(01):

Publié le

Anamnestique

Un thé aux effets secondaires

Une femme de 70 ans a failli mourir d’une amaurose congénitale de Leber à laquelle on n’a pu trouver, malgré de nombreux examens, aucune origine infectieuse ou toxique.
Après des entretiens répétés avec la sœur de la patiente, l’anamnèse a révélé que cette dernière avait pris l’habitude au couvent d’absorber un thé aux effets soi-disant curatifs. Cette préparation contenait de la germandrée petit-chêne (Teucrium chamaedrys), une plante hépatotoxique depuis longtemps interdite dans l’UE, mais qu’on trouvait encore à la vente dans l’est de la Suisse.
Bernhard Gurtner
Crédit photo: Olivier Pichard, Wikimedia Commons.

Avec la fonction commentaires, nous proposons un espace pour un échange professionnel ouvert et critique. Celui-ci est ouvert à tous les abonné-e-s SHW Beta. Nous publions les commentaires tant qu’ils respectent nos lignes directrices.