Entretien avec Christian Rohrmann, nouveau membre du comité de mfe

«Le médecin de famille est un philanthrope doté d’un esprit critique»

Offizielle Mitteilungen
Édition
2016/18
DOI:
https://doi.org/10.4414/phc-f.2016.01378
Prim Hosp Care (fr). 2016;16(18):339-340

Affiliations
Responsable communication de mfe

Publié le 28.09.2016

Lors de l’assemblée des délégués du 13 mai 2016, Christian Rohrmann a été nouvellement élu au sein du comité de Médecins de famille et de l’enfance Suisse. Il reprend le département Finances, jusque-là dirigé par Jürg Rufener.
En mai, vous avez été élu au sein du comité de mfe. Quel est votre bagage en matière de politique professionnelle? Ou bien ce type d’engagement 
est-il nouveau pour vous?
Christian Rohrmann: Sur le plan de la politique professionnelle, je peux mettre à profit les expériences que j’ai acquises en tant que co-président de longue date de l’association des médecins de famille de Soleure (Hausärzte Solothurn), et j’ai toujours attaché une grande importance au programme d’assistanat au cabinet médical. L’association professionnelle Médecins de famille et de l’enfance Suisse (mfe) m’est familière dans la mesure où j’ai pendant de longues années été délégué cantonal du canton de Soleure.
Sur le plan politique, quels sont les principaux défis que devra relever mfe au cours des prochaines années? Et à cet égard, comment envisagez-vous votre rôle au sein du comité?
CR: Les chantiers ne manquent pas. Il est particulièrement important de parvenir à un ancrage de la médecine de famille en tant que point de contact central primaire et facilement accessible pour nos patients, tant sur le plan politique que tarifaire! Par ailleurs, nous devons assurer notre relève, ce qui, en plus d’un profil professionnel attractif, requiert des places de formation adéquates et suffisamment nombreuses. Et enfin, il y a la collaboration avec les autres groupes professionnels (mot-clé: interprofessionnalité), ainsi que la numérisation croissante (mot-clé: eHealth).
Qu’est-ce qui est particulièrement important pour vous dans le département Finances? A quoi reconnaît-on le trésorier qui est en vous?
CR: En tant que nouveau membre du comité, je suis en premier lieu impliqué dans les travaux stratégiques réalisés par l’ensemble du comité. En tant que responsable des finances, j’aimerais faire en sorte que l’argent qui nous a été confié par nos membres soit géré de manière appropriée et que les moyens nécessaires soient mis à disposition de mfe pour le travail politique.
Pourriez-vous s’il vous plaît compléter les phrases suivantes de manière spontanée?
L’interprofessionnalité signifie pour moi…
CR: ... trouver de nouvelles formes de collaboration en faisant preuve de curiosité et d’une saine estime de soi.
Les négociations tarifaires sont pour moi…
CR: ... une opportunité d’ancrer la médecine de famille sur le plan tarifaire, en adéquation avec son importance.
Le médecin de famille du futur est…
CR: ... un philanthrope doté d’une vaste formation et d’un esprit critique.
Si je pouvais recommencer mes études, …
CR: ... je m’inscrirais à nouveau en médecine humaine à Bâle!
Quelles qualités personnelles vous caractérisent tout particulièrement en tant que médecin de famille?
CR: L’optimisme et la persévérance.
Comment compensez-vous votre vie professionnelle active? Où Christian Rohrmann fait-il le plein d’énergie?
Par les échanges avec des gens aimables, et dans la ­nature.
Sandra Hügli-Jost
Kommunikations-
beauftragte «Haus- und Kinderärzte Schweiz»
Geschäftsstelle
Effingerstrasse 2
CH-3011 Bern
sandra.huegli[at]
hausaerzteschweiz.ch

Avec la fonction commentaires, nous proposons un espace pour un échange professionnel ouvert et critique. Celui-ci est ouvert à tous les abonné-e-s SHW Beta. Nous publions les commentaires tant qu’ils respectent nos lignes directrices.